Historique

 

 

Bien que l'idée de vaporiser des liquides fut ancienne, ce n'est qu'en 1929 qu'Erik Rotheim, un ingénieur norvégien, fit breveter l'utilisation d'un boîtier sous pression et muni d'une valve pour la diffusion d'une grande variété de produits.

Pour la production industrielle des premiers aérosols, il a fallu attendre la seconde guerre mondiale pour que deux chercheurs américains, Goodhue et Sullivan, en exploitant le brevet norvégien, répondent à l'attente de l'armée américaine de trouver une protection efficace contre les insectes et moustiques.  Le premier aérosol industriel dispensait donc un insecticide et était destiné à usage militaire.  En 1943, un brevet US est accordé à L.D. Goodhue et W.M. Sullivan.

Après la guerre, l'idée d'utiliser l'emballage aérosol pour des usages civils s'est peu à peu imposée. 

 

 

Pour ce qui est de l'Europe:

- Le premier aérosol produit en Grande-Bretagne est arrivé dans le commerce en 1949, c'était un insecticide ;

- Le premier aérosol sur le marché allemand était une laque pour cheveux en 1955 ;

- L'industrie française des aérosols date également du milieu des années 1950 ;

- En Belgique, il a fallu attendre le début des années 60 pour voir les aérosols arriver sur le marché. 

 

Pour la petite histoire, le premier aérosol proposé au public belge, au tout début des années 60, était un produit pour laver les vitres dont le nom était un clin d'œil à l'envoi du premier spoutnik par l'URSS en 1957: Bombe Bip!